Votre exploratrice sur F3 dans Brèves de Trottoirs

Un ExpérimenTable au Louvre : Pour une sonate en cuisine

Mercredi 12 janvier, 19h, un nouvel ExpérimenTable a eu lieu, installé ce jour là dans la cour du Louvre.


.

Un ExpérimenTable au Louvre : Pour une sonate en cuisine

 

Lire la suite

Performance FIAC 2010 : Les invités du vernissage ont avalé 120 hors d’œuvres sur l’esplanade du Grand Palais

La publication de Hors d’œuvre, Essai sur les relations entre arts et cuisine, coïncidait avec l’ouverture de la Foire Internationale d’Art Contemporain.
.
D’où le lancement de l’Opération Hors-d’œuvre, le jour du vernissage de la FIAC.
.
Mercredi 20 octobre, à 19h 30, sur l’esplanade du Grand Palais, une marée de toques est allée à la rencontre des visiteurs, pour distribuer des plateaux de Hors d’œuvres, et des hors d’œuvres sans doute plus digestes, gougères et chouquettes mélangées pour mieux interpeler les papilles des participants.
.
L’opération a été accueillie avec amusement, étonnement, et / ou gourmandise.
Les invités du vernissage ont avalé 120 hors d’œuvres sur l’esplanade du Grand Palais.
.

.

Merci à tous les participants

(Vidéo en préparation)

Un ExpérimenTable sur France Culture

Mercredi 30 juin sur France Culture, dans Les Passagers de la nuit : diffusion d’un ExpérimenTable un peu particulier, puisque réalisé dans le cadre d’un atelier de création radiophonique, Acid Cheese Corporation, par Amandine Casadamont et Angélique Tibau.

.

.

// Acid Cheese corporation : un créateur, un angle, une recette – La tribune de la cuisine contestataire //

Proposer à une personnalité (chefs, plasticiens, performers, critiques, historiens, designers, auteurs…) d’inventer une recette engagée, décalée, contestataire, permettant un questionnement sur nos pratiques de tables mais aussi sur la société en général. Comment la cuisine peut-elle être politique ? Nous leur proposons une tribune ouverte, permettant ainsi de soulever des problématiques par l’invention d’une recette de cuisine. (comestible ou pas)…

 

.30.06.2010

Caroline Champion nous propose ce soir une recette-performance qui s’inscrit dans le protocole de la série ‘ExpérimenTable‘, destinée à ouvrir un espace de parole au cœur de la ville, à partir d’un élément culturellement fort : la table.

Ici, la table devient établi, dressé dans un lieu institutionnel de l’art où, traditionnellement, la cuisine n’a pas sa place. Matière éphémère, corporéité, besoin, comment la cuisine pourrait-elle en effet aspirer à faire œuvre d’art ?

Pourtant, aujourd’hui, le syntagme « art culinaire » envahit les discours, les cuisiniers laissent de côté l’artisanat et aspirent à rejoindre le panthéon des artistes. Au même moment, performeurs, plasticiens et designers s’emparent de la matière alimentaire … Alors, doit-on considérer que la cuisine est fondamentalement hors d’œuvre ?

– Vanité au céleri rave, version art brut : Une recette à déguster avec des pinceaux !

.

Podcast de l’émission

.En savoir + sur cet ExpérimenTable
.

La collection des ACC est à l’écoute ici:

– Marc Brétillot, Designer culinaire : « Tête Têtes, dîner de têtes »

Philippe Mayaux, Plasticien : « Savoureux de toi »

– Marie Chemorin, Auteur culinaire : « Pour exorciser nos peurs, mangeons-les ! »

– Sabine Pigalle, Plasticienne : “Omelette de belligérance et Tisane à la mélancolie”

Caroline Champion, Exploratrice de saveurs : « Vanité au céleri rave, version art brut ».

– Maya Benkelaya, Plasticienne, La « Recette soustraite »

– Mimi Oka et Doug Fitch, artistes de subsistance, « Orphyc memory sausage »

– Andréa Weiner, Nathalie Redard et Laeticia Bertrand, Librairie La Cocotte, « La salle à manger mobile »

Bettina Hubby, artiste, « Acid Cheese corporation made in california –  Mise en spoon »

Hors d’oeuvre : un ExpérimenTable au milieu des Beaux-Arts

.

Cet ExpérimenTable  a été réalisé pour France Culture, et diffusé comme pièce radiophonique dans Les Passagers de la nuit, le 30 juin 2010.

(Voir le manifeste des performances « ExpérimenTable ».)

______________________________________________________________________

« Acid Cheese corporation» : La tribune de la cuisine contestataire
par Amandine Casadamont et Manoushak Fashahi.

Un créateur, un angle, une recette : Proposer à une personnalité (chefs, plasticiens, performers, critiques, historiens, designers, auteurs…) d’inventer une recette engagée, décalée, contestataire, permettant un questionnement sur nos pratiques de tables mais aussi sur la société en général. Comment la cuisine peut elle être politique ? Nous leur proposons une tribune ouverte, permettant ainsi de soulever des problématiques par l’invention d’une recette de cuisine. (comestible où pas)
Rendez vous dans sa cuisine, micro ouvert, ! le chef réalise sa nouvelle recette devant nous, tout en nous expliquant comment faire.
Ainsi l’auditeur a non seulement les moyens de réaliser une nouvelle recette (comestible où in mangeable) mais surtout la vision et la réflexion d’un créateur, d’un artiste, qui va au delà du « beau » et du « comestible ». La matière comestible est une matière plastique permettant d’exprimer des idées et son procédé une méthode pour aboutir à une œuvre.

______________________________________________________________________

.

Hors d’oeuvre : un ExpérimenTable au milieu des Beaux-Arts

.

.(Voir la magnifique définition de « Hors d’oeuvre »)

.

Mardi 12 avril 2010, 9h 30, cour des Beaux-Arts.
Une femme apparaît. Veste blanche.
Elle déplie une table, et sort une perceuse.
Une perceuse, et un céleri rave.

.

Hors d’oeuvre : une recette à déguster avec des pinceaux !

Lire la suite

ExpérimenTable au milieu des vignes : Hommage au repas des vendangeurs

Un ExpérimenTable au milieu des vignes, vendanges du Château l’Enclos, 5 octobre 2009.

.

A table : Eric Bonneville, propriétaire de ces vignes, et Thierry Girard, cuisinier de génie, baroudeur de la papille !

.

Perdus au milieu des vignes, savourer le goût du sol. – Exploration du lieu par voie de canard rôti aux figues du jardin, fleurs de courgettes de tomates du potager.

Avec un détour, bien sûr, par le bourru, ce presque-vin, ce bientôt-vin, déjà-plus-jus-de-raisin, après quelques jours de fermentation.

.

– Et le goût inoubliable du l’Enclos qui circule dans toutes ces saveurs, ce croquant beurré d’un coin de biscuit avalé en douce, sur fond de forêt, de figuiers et d’humus…