Votre exploratrice sur F3 dans Brèves de Trottoirs

Pour une sonate en cuisine : Introduction à l’esthétique du goût

Extrait de la seconde partie de Hors d’œuvre, Essai sur les relations entre arts et cuisine, Menu Fretin, 2010. Extrait publié dans les Cahiers de la Gastronomie, n°4 (été 2010).

.

Introduction à l’esthétique du goût [1]

.

En recherchant l’adoubement de l’art contemporain, avec tout le nominalisme discursif qu’il peut comporter, la cuisine s’engage sur un terrain qui ne peut éviter le formalisme et l’agencement de signes. Elle prend du même coup le risque de passer à côté de sa spécificité, et de reléguer au second plan ce qui lui donne sens à titre d’objet propre : le goût. Tout se passe en effet comme si, pour devenir « Art », il lui fallait nécessairement devenir spectacle, donner dans l’ornemental. Pourtant, contrairement à l’acception commune du terme, l’esthétique ne saurait se réduire à la seule beauté plastique, à la simple dimension visuelle du sensible. C’est ce que nous rappelle l’expérience musicale : la vue n’épuise pas l’esthétique. Précisément parce qu’elle ne donne accès qu’à la dimension spatiale de l’esthétique. Or, par delà le spectacle de la forme, et la contemplation de la belle apparence d’un plat ou d’un tableau, c’est-à-dire de tout ce qui relève de la vue, il y a bien une esthétique des yeux fermés : celle du son, mais aussi celle du goût et des fragances, de sorte que cette triple référence auditive, gustative et olfactive nous invite à interroger la dimension temporelle du sensible.

Lire la suite

Table Ronde : Art contemporain, mode et luxe

A l’occasion de la FIAC, une table ronde était organisée à l’Institut Français de la Mode (IFM), en partenariat avec Chic Art Fair. La cuisine n’est pas restée hors d’œuvre …

Photo : Le modalogue.fr

Participants :

– Elsa JANSSEN, responsable du pôle Art et Création aux Galeries Lafayette ;
– Émilie FAÏF, scénographe-plasticienne (Hermès, Isabel Marant, Pierre Frey…) ;
– Caroline CHAMPION, chercheur en philosophie esthétique, spécialiste des relations entre art, mode et haute-cuisine, auteur de Hors d’œuvre, essai sur les relations entre arts et cuisine ;
– Christophe RIOUX, professeur d’économie (Sorbonne, ISC), spécialiste des industries de la création, romancier ;
– Alexandra FAU, journaliste et critique pour différentes revues d’art contemporain (Archistorm, Mouvement, Art Absolument, Rhinocéros, l’Imprononçable…)
– Lorraine AUDRIC, professeur à la Parsons School, spécialiste de l’histoire de la photographie, commissaire d’exposition indépendante dans la conception de l’exposition « Bee natural! », actuellement à la Maison Guerlain (Parcours Privé de la FIAC).

Modérateur :

Stéphane CORREARD (commissaire du salon d’art contemporain de Montrouge).

Podcast disponible sur le site de l’IFM.

Photos et résumé de la table ronde dans le Modalogue.

 

Performance FIAC 2010 : Les invités du vernissage ont avalé 120 hors d’œuvres sur l’esplanade du Grand Palais

La publication de Hors d’œuvre, Essai sur les relations entre arts et cuisine, coïncidait avec l’ouverture de la Foire Internationale d’Art Contemporain.
.
D’où le lancement de l’Opération Hors-d’œuvre, le jour du vernissage de la FIAC.
.
Mercredi 20 octobre, à 19h 30, sur l’esplanade du Grand Palais, une marée de toques est allée à la rencontre des visiteurs, pour distribuer des plateaux de Hors d’œuvres, et des hors d’œuvres sans doute plus digestes, gougères et chouquettes mélangées pour mieux interpeler les papilles des participants.
.
L’opération a été accueillie avec amusement, étonnement, et / ou gourmandise.
Les invités du vernissage ont avalé 120 hors d’œuvres sur l’esplanade du Grand Palais.
.

.

Merci à tous les participants

(Vidéo en préparation)