Mythologie des tartines de beurre (matière à penser)

.

Des textes à explorer.

Avant Bordier et Poujauran :

Colette ou la mythologie des Tartines de Beurre

.

??

La gourmandise est plus modeste, plus profonde aussi. Elle est d’essence à se contenter de peu. Tenez, hier matin, j’ai reçu de la campagne, par avion …

– J’en ai l’eau à la bouche !

– Oh ! Ce  n’est sûrement pas ce que vous croyez, ma gourmandise remonte à des origines rustiques, car c’était une tourte de pain bis de douze livres, à grosse écorce, la mie d’un gris de lin, serré, égale, fleurant le seigle frais, et une motte de beurre battu de la veille au soir, qui pleurait encore son petit lait sous le couteau, du beurre périssable, point centrifugé, du beurre pressé à la main, rance deux jours après, aussi parfumé, aussi éphémère qu’une fleur, du beurre de luxe …

– Quoi, une tartine de beurre !

– Vous l’avez dit. Mais parfaite.

.

Colette,  A portée de main

.

.

.

4 réflexions au sujet de « Mythologie des tartines de beurre (matière à penser) »

  1. Ping : Bibliothèque des ouvrages à explorer « exploratrice de saveurs

  2. Ping : Réflexions sur les mots et représentations du goût, ou : Comment parler d’un pot-au-feu à des inuits ? (synthèse) « exploratrice de saveurs / ®

Commentaires, réactions, discussions ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s