Hors d’oeuvre : un ExpérimenTable au milieu des Beaux-Arts

.

Cet ExpérimenTable  a été réalisé pour France Culture, et diffusé comme pièce radiophonique dans Les Passagers de la nuit, le 30 juin 2010.

(Voir le manifeste des performances « ExpérimenTable ».)

______________________________________________________________________

« Acid Cheese corporation» : La tribune de la cuisine contestataire
par Amandine Casadamont et Manoushak Fashahi.

Un créateur, un angle, une recette : Proposer à une personnalité (chefs, plasticiens, performers, critiques, historiens, designers, auteurs…) d’inventer une recette engagée, décalée, contestataire, permettant un questionnement sur nos pratiques de tables mais aussi sur la société en général. Comment la cuisine peut elle être politique ? Nous leur proposons une tribune ouverte, permettant ainsi de soulever des problématiques par l’invention d’une recette de cuisine. (comestible où pas)
Rendez vous dans sa cuisine, micro ouvert, ! le chef réalise sa nouvelle recette devant nous, tout en nous expliquant comment faire.
Ainsi l’auditeur a non seulement les moyens de réaliser une nouvelle recette (comestible où in mangeable) mais surtout la vision et la réflexion d’un créateur, d’un artiste, qui va au delà du « beau » et du « comestible ». La matière comestible est une matière plastique permettant d’exprimer des idées et son procédé une méthode pour aboutir à une œuvre.

______________________________________________________________________

.

Hors d’oeuvre : un ExpérimenTable au milieu des Beaux-Arts

.

.(Voir la magnifique définition de « Hors d’oeuvre »)

.

Mardi 12 avril 2010, 9h 30, cour des Beaux-Arts.
Une femme apparaît. Veste blanche.
Elle déplie une table, et sort une perceuse.
Une perceuse, et un céleri rave.

.

Hors d’oeuvre : une recette à déguster avec des pinceaux !



Matière éphémère, corporéité, besoin : la cuisine nous rappelle quotidiennement que nous sommes mortels.

Comme une Vanité.

C’est sans doute à ce titre que la cuisine s’est trouvée systématiquement exclue du système des Beaux-Arts. Pourtant, aujourd’hui, le syntagme « art culinaire » envahit les discours, les cuisiniers laissent de côté l’artisanat et aspirent à rejoindre le panthéon des artistes. De leur côté, performeurs, plasticiens et designers s’emparent de la matière alimentaire …
‘Art’ du goût, de la matérialité, de la mastication, comment la cuisine peut-elle aspirer à faire œuvre d’art ?

C’est à partir de cette question qu’un ExpérimenTable a pris place au milieu de la cour des Beaux-Arts, lieu institutionnel où « l’art culinaire » est resté à la porte.

.

Vanité au céleri rave, version art brut.

.

Pour une fois, cet ExpérimenTable n’était pas construit à partir d’un invité, mais d’une table- établie (comme érigée à la seule gloire du Chef / artiste / artisan).

Il s’agissait de proposer une Vanité dans sa version art brut, en utilisant un matériel emprunté à l’art comme à l’artisanat, i.e non culinaire.

.

.

Matériel :

– Perceuse,  mèche béton taille 10.

– Pinceaux raphaël n°18, pur soie de porc (ici, on ne sait plus si c’est de l’art ou du cochon !)

Ingrédients :

– Clous de girofle.

– Tubes de rouge, concentrato di pomodoro.

– Crâne de céleri rave.

– Pain congelé, élément incontournable des Vanités, symbole de vie ici figée dans son éternité  de glace

– Paprika pour la touche artistique !

.

Hors d’oeuvre : Vanité au céleri rave, version art brut
( une recette à déguster avec des pinceaux ! )

.

______________

.

A mettre en relation avec la série des performances « ExpérimenTable ».

A intégrer dans le cadre d’une réflexion plus large sur l’idée d’un « art culinaire » (essai à paraître le 20 octobre 2010, à l’occasion de la FIAC.)

Lire aussi les différents articles du site consacrés à la question des Vanités.

.

« Acid Cheese corporation» –  La tribune de la cuisine contestataire sur France Culture.

.

Dernières émissions disponibles sur France Culture :

– Marc Brétillot, Designer culinaire : « Tête Têtes, dîner de têtes »

– Philippe Mayaux, Plasticien : « Savoureux de toi »

– Marie Chemorin, Auteur culinaire : « Pour exorciser nos peurs, mangeons-les ! »

– Sabine Pigalle, Plasticienne : “Omelette de belligérance et Tisane à la mélancolie”

.

2 réflexions au sujet de « Hors d’oeuvre : un ExpérimenTable au milieu des Beaux-Arts »

  1. Ping : HORS-D’OEUVRE, définition (matière à penser) « exploratrice de saveurs

  2. Impatient d’écouter une perceuse, son foret, et le cri du céleri-rave, dans la cours des Beaux Arts. Brute!
    Avez vous une date de diffusion chère exploratrice?

Commentaires, réactions, discussions ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s