Pour aller plus loin sur ExpérimenTable, une première analyse a posteriori, en attendant la suite…

Rappel ExpérimenTable : Définition et manifeste (ici)

.

Que reste-il d’une performance ? Que reste-il d’un repas ?

L’un comme l’autre sont voués à l’éphémère.

Leur superposition vient redoubler la question de la trace.

.

Galerie Polaris, dimanche 25 octobre, dix minutes après un ExpérimenTable … (une trace en bas à droite !)

.

ExpérimenTable :

.

La temporalité de la performance est bornée par celle du repas.

Matérialisée physiquement par le montage/démontage de la table.

Comme les tréteaux d’un théâtre ambulant.

– La table matérialise les bornes temporelles (du repas et de la performance).

.

La table fonctionne aussi comme un véritable espace scénique.

Elle créé un univers offert au regard / clôt en lui-même.

Comme les tréteaux d’un théâtre ambulant.

– La table matérialise une frontière entre acteurs et spectateurs, entre mangeurs et voyeurs.

..

Etre à table, manger // Etre debout, regarder.

Etre dedans // dehors.

.

Le dialogue s’établit, on réagit, on commente, on intervient… on goûte un peu … mais les positions restent clairement définies. La frontière symbolique est comme hermétique.

Il y a ceux qui sont assis // ceux qui passent, et qui sont debout.

– Situation exactement inverse de la position habituelle du spectateur !

.

Que reste-il d’une performance ? Que reste-il d’un repas ?

(Toujours cette problématique de la trace.)

Il y a  une performance gustative // il y a le spectacle visuel de la performance.

.

Travailler sur la trace, c’est passer par le récit mais aussi par le regard du spectateur.

Faire varier les points de vue, et rendre compte d’une focalisation externe, purement visuelle puisqu’elle est le fait du spectateur (par étymologie, celui qui regarde). Définitivement inaccessible à ceux qui sont assis.

.

Voilà pourquoi vos photos sont si importantes pour faire vivre ExpérimenTable …

.

.

Les derniers ExpérimenTables :

Pour la FIAC, sur Slick Débat, au 104, avec un invité du public

Sur la Galerie Polaris au 104, avec Elaine Lévy, en dialogue avec le travail de Patrick Guns

– Aux Tuileries avec Alice Di Cagno

.

Voir aussi les études pour ExpérimenTable :

A propos de l’exposition au Louvre, Rivalités à Venise

Et, pour Expérimenter l’ImpenSable, un ExpérimenSable !? (ok, just for fun!)

.

.

Post-scriptum : Chaque ExpérimenTable a également été filmé. Mais les enregistrements sont destinés à un autre travail. Loin de constituer un simple témoignage, ils prendront corps et sens par l’effet de série, pour devenir une autre oeuvre plastique …

.

A suivre, donc …

(ici peut-être !?)


.

5 réflexions au sujet de « Pour aller plus loin sur ExpérimenTable, une première analyse a posteriori, en attendant la suite… »

  1. Ping : Etude pour ExpérimenTable – Exposition Rivalités à Venise au Louvre « exploratrice de saveurs

  2. Ping : ‘ExpérimenTable’ ? définition et manifeste « exploratrice de saveurs

  3. Ping : ExpérimenSable ? – une proposition pour expérimenter l’impenSable. « exploratrice de saveurs

  4. Ping : FIAC : ExpérimenTable au 104 : Memento Mori – dialogue avec le travail de Patrick Guns « exploratrice de saveurs

  5. Ping : FIAC : ExpérimenTable sur Slick Débat : le dessert, matière à dissert ? « exploratrice de saveurs

Commentaires, réactions, discussions ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s