Quel est le point commun entre un croissant et une paire de lunette de soleil ?

Un exemple inattendu des rapprochements entre mode et cuisine, entre haute couture et haute cuisine … aperçu en passant place des Victoires …

.

Brioches, croissants, pains de mie : le petit déjeuner est servi au milieu des vitrines de chez Kenzo !

Et que font ces éclairs et ces glaces à côté des chemises ? Doit-on y voir une invitation à lécher les vitrines ?

Si l’on ajoute les petits cupcakes qui se promènent entre les sacs et paires de chaussures, on obtient un étrange rébus de type :

.

Quel est le point commun entre un croissant et une paire de lunettes ?

.


Osons quelques suppositions, pour tenter de résoudre ce mystère (les vôtres sont aussi les bienvenues !) :

– On retrouve dans ces vitrines les symboles de la pâtisserie française, parisienne même (brioche, croissant, éclairs …), placés ici comme des fétiches pour incarner le chic, la rencontre entre haute-couture et haute cuisine … ? Peut-être même sont-ce des réalisations de pâtissiers de renom ?

– Le résultat est quand même assez basique. Et puis, ces cupcakes ?! C’est top tendance, mais pas du tout parisien … D’ailleurs, Kenzo, c’est plutôt le Japon, non?

– Justement, les aliments en plastique dans la vitrine aussi, non ?

– Mouais. Et si Kenzo avait tout simplement lu Les chants de Maldoror, et s’en trouvait durablement impressionné par le « beau comme la rencontre fortuite sur une table de dissection d’une machine à coudre et d’un parapluie » d’Isidore Ducasse … ?!

– J’ai plutôt l’impression qu’on a placé dans ces vitrines des objets de désir de différentes natures … L’appétissant est ici appelé en renfort pour attirer la convoitise des passants.

Comme un appât, en somme.

(J’ai fait pareil dernièrement pour attraper des souris, mais c’était avec des croûtes de parmesan !)

.

> A mettre en relation avec le défilé de haute pâtisserie organisé par Pierre Hermé en septembre dernier.

> Et avec l’article : Tendance, cuisine et mode, consacré à l’histoire et aux enjeux de cette comparaison.

> Pour un autre rébus, voir aussi : Quel est le point commun entre un cupcake et une bijouterie ?

2 réflexions au sujet de « Quel est le point commun entre un croissant et une paire de lunette de soleil ? »

  1. Ping : Haute couture, haute cuisine, même combat ? (suite) « exploratrice de saveurs / ®

  2. Ping : Défilé Chanel au Grand Palais : Haute couture, haute cuisine, même combat ? (suite) « exploratrice de saveurs / ®

Commentaires, réactions, discussions ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s