Françoise Bernard : Quand le livre de cuisine fait recette

Hier, dans le cadre de la rédaction de quelques notices pour le Dictionnaire des femmes créatrices (à paraître en 2012 aux Éditions des Femmes), nous vous proposions de (re)découvrir Alice B. Toklas.
Aujourd’hui, voici un tout autre type de contribution à l’histoire du livre de cuisine, à ajouter à notre bibliothèque gustative et littéraire

.

2/ Françoise Bernard :
Quand le livre de cuisine fait recette


Françoise Bernard : un personnage fascinant, ambivalent et totalement fantasque … un roman à elle seule !

Au départ, un nom, comme un rôle à endosser, une pure création qui prendra les traits, après casting et avec succès, d’Andrée Joncquoy.

Au point d’abolir la frontière entre fiction et réalité : depuis 1952, ce personnage vivant cohabite avec la femme qui l’incarne. Les deux noms figurent d’ailleurs symboliquement sur la sonnette de leur appartement …

Au point, aussi, de dépasser les prévisions initiales en termes de recette. Son succès préfigure à plus d’un titre celui des chefs d’aujourd’hui : médiatisation (TV, radio, presse écrite), marketing et produits dérivés, etc. Avec, en sus, un sens aigu de ce qu’allait devenir la cuisine contemporaine.

Voici donc l’étrange roman de cette femme, follement moderne, incroyablement coquette, rencontrée et découverte à l’occasion de cette notice :

.

BERNARD Françoise (nom de naissance JONCQUOY Andrée)

Née à Paris le 2 mars 1921 ; réside à Paris.

Auteure culinaire, icône publicitaire du groupe agro-alimentaire UNILEVER jouissant d’une grande popularité en France, elle a accompagné le développement des arts ménagers et leur introduction dans les foyers français après la Seconde Guerre Mondiale. Fille d’un teinturier originaire du Nord, elle naît et grandit à Paris où son adolescence est marquée par la guerre et les tickets de rationnements, à l’instar de toute sa génération. Contrainte de travailler dès l’âge de 17 ans comme dactylographe, elle rentre au service financier du groupe UNILEVER en 1946, comme secrétaire de direction. Six ans plus tard, elle répond à une annonce de l’agence publicitaire du même groupe, qui la choisit pour incarner un personnage de conseillère culinaire sous le nom de Françoise Bernard, pseudonyme créé à partir des deux prénoms les plus courants de l’époque. A travers des recettes publiées quotidiennement dans la presse, elle assure la promotion des différentes marques d’UNILEVER, notamment la margarine Astra®, la soupe instantanée Royco®, l’huile Fruit d’Or®… Une émission quotidienne sur Radio Luxembourg (RTL), « le conseil de Françoise Bernard », doublée d’un programme de vingt minutes sur TV Luxembourg entre 1955 et 1960, achève de la rendre populaire. Elle est l’incarnation de la ménagère moderne, soucieuse de cuisiner plus vite et moins cher. Son succès repose autant sur sa personnalité, fraîche et souriante, que sur sa capacité à proposer des recettes simples et rapides quoique plus travaillées qu’à l’ordinaire : pintade au porto, bœuf bourguignon ou clafoutis, « non pas de la haute cuisine, mais de la bonne cuisine ».

Différents accords commerciaux sont alors conclus par UNILEVER pour diffuser l’image de Françoise Bernard dans tous les milieux de la cuisine. Elle est ainsi associée à partir de 1960 à la Société d’Emboutissage de Bourgogne (SEB) pour rédiger un manuel de recettes à l’autocuiseur et favoriser par là l’adoption de ce nouvel appareil. Le livre, Par ici la bonne cuisine, offert avec chaque cocotte-minute®, sera traduit en plusieurs langues et distribué à plus de 10 millions d’exemplaires. Viendront ensuite de nombreux livres, publiés chez Hachette, et qui seront autant de succès sans cesse réédités et déclinés, depuis Les recettes faciles de Françoise Bernard (1965) à La cuisine : 1000 recettes faciles pour tous les jours (2011), en passant par Les basiques (2007), ou La Bonne Cuisine de Françoise Bernard et Alain Ducasse (1999), qui consacre cette personnalité emblématique d’une époque et d’une cuisine ménagère en l’associant à un chef triplement étoilé.

Caroline Champion

Extrait du Dictionnaire des Femmes Créatrices,
dir. M.Calle-Gruber, B. Didier et A. Fouque,
Éditions des Femmes, à paraître en 2012.

.

A voir en prolongement, et pour le plaisir de l’entendre, ce bref reportage avec archives de l’INA, récemment diffusé sur TF1 :

.
Vodpod videos no longer available.

.

Merci à Andrée Joncquoy et à sa nièce pour leur aide précieuse.

2 réflexions au sujet de « Françoise Bernard : Quand le livre de cuisine fait recette »

  1. Ping : Denise A. Aubertin : Quand cette fois, c’est le livre qu’on cuisine … « exploratrice de saveurs / ®

Commentaires, réactions, discussions ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s