Vanités / Nature morte : Etudes pour ExpérimenTable

.

Ce détour par l’exposition du musée Maillol est destiné à alimenter différentes réflexions entamées sur ce site autour de la question des Vanités et de la Nature Morte, notamment à partir du travail de Patrick Guns, et d’un ExpérimenTable sur Slick intitulé « Memento Mori ».

Voir aussi l’Etude pour ExpérimenTable, à propos de l’exposition du Louvre « Rivalités à Venise ».

Enfin, cette analyse pourra être replacée dans le contexte de son exposition, à la lecture de l’article « Ca crâne à Maillol !« , consacré à l’ensemble de l’exposition.

.

.

Extrait de l’exposition du Musée Maillol :
« C’est la vie ! Vanités de Caravage à Damien Hirst »

.

Giovanni Martinelli, Memento Mori (Death comes to the dinner table), vers 1635.

.

Vanité :

.Genre particulier de nature morte à implication philosophique et dans laquelle des objets représentatifs des richesses de la nature et des activités humaines sont juxtaposés à des éléments évocateurs du triomphe de la Mort.

(Encyclopédie Larousse)

.

De façon significative, pour son « Memento Mori », Martinelli utilise la table et le repas comme moment clef de l’activité humaine dans ce qu’elle a de plus terrestre, de plus prosaïque, mais aussi de plus efficace pour lutter contre la mort.

Au même moment, ce repas, bien que tourné du côté de la vie, est interrompu par l’apparition de la mort (sous la forme d’un squelette, surgissant en haut à droite du tableau – mais difficile à distinguer sur cette photographie), qui confère à la scène vivacité et épaisseur dramatique.

Nous sommes alors au cœur de la définition de la Vanité comme genre, et comme contexte qui vient redoubler les enjeux de la table, centre de la lutte entre la vie et la mort.

Or, comme le rappelle la définition du Larousse, « la Vanité est un genre de nature morte » – elle est même le genre qui va permettre à la nature morte de s’imposer au XVIIe siècle, par la dimension allégorique et morale qu’elle lui confère. Ainsi, on note que ce tableau est  aussi l’occasion d’un véritable morceau de bravoure pictural, dans le soin du détail des plats disposés sur la table en nature morte (mais si vivante) : fruits, pain, vin, une magnifique tarte et du fromage (?). – Délices éphémères, promis à une disparition rapide, par opposition à l’art pictural qui les fixe en tableau, dans un geste sans doute d’une vanité suprême.

.

.

« Nature morte« . Tout est là.

.

.

4 réflexions au sujet de « Vanités / Nature morte : Etudes pour ExpérimenTable »

  1. Ping : Vanités : Ça crâne à Maillol ! « exploratrice de saveurs

  2. Ping : Ça crâne à Maillol ! « ingenieur du symbolique

  3. Ping : Nature Morte / Vanité (matière à penser) « exploratrice de saveurs

  4. Ping : SCRAPS SCENOGRAPHY : NINE AND A HALF WEEKS’ FINISSAGE « exploratrice de saveurs

Commentaires, réactions, discussions ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s