Festival International de la Photographie Culinaire : mais quel goût ont les images ?

Les différences majeures entre les démarches des travaux exposés au Festival International de la Photographie Culinaire sont ici l’occasion de s’interroger sur les enjeux inhérents à la photographie culinaire.

.

Festival International de la Photographie Culinaire : mais quel goût ont les images ?

.

.

…..« Photographie culinaire ».

…..La chose ne va pas de soi.

…..N’y a-t-il pas plutôt une antinomie fondamentale entre la photographie, art visuel, et la cuisine, qui ressortit davantage du plaisir gustatif ?

…..Autrement dit, comment peut-on photographier un goût ?

…..En réalité, derrière toute photographie culinaire, il y a un choix, une prise de position, et une réponse à cette question fondamentale : Quel est le lien entre l’oeil et le goût ?

.

L’imagination.

…..Certaines photos choisissent en effet de travailler sur l’imaginaire gustatif du spectateur, invité à projeter des saveurs sur ce qu’il voit… La sphère du fantasme vient ainsi s’intercaler entre l’oeil et le goût. On est alors dans le domaine de la photographie salivante, alléchante.

…..Pourtant un simple papier glacé, fade et plat.

…..La photographie se fait ici artistique par la mise en scène de son sujet, un plat ou un produit artistique en lui-même. Elle en porte la trace, elle en a fixé la beauté fugitive ; elle en présentifie la saveur…

.

Aucun lien.

….. La photographie culinaire tente parfois au contraire de se couper de la dimension gustative, pour aller jouer dans la cour de la photographie artistique établie.

…..Elle devient alors pur regard, travaillant la matière alimentaire comme un objet plastique, une texture, des couleurs coupés de leur goût.

….. Ce type de photographie flatte l’oeil du spectateur sans faire appel à son imagination gustative. Photographie culinaire ? Disons plutôt photographie à thématique alimentaire.

…..Au risque de passer à côté de sa spécificité même.

.

Les enjeux de cette question, pourtant simple à première vue, concernent donc la nature même de la dimension artistique de la photographie culinaire :
.
…..Repose-t-elle uniquement sur l’art photographique ?

…..A-t-elle au contraire un statut à part, du fait de la nature de son sujet ?
.
…..Chaque photographie est une réponse.
.
Et vous, vous en pensez quoi ?
..
.
Voir aussi l’article consacré aux réponses proposées par les travaux exposés au Festival :

6 réflexions au sujet de « Festival International de la Photographie Culinaire : mais quel goût ont les images ? »

  1. Ping : Festival International de la Photographie Culinaire : comment éviter le Marabout ? « exploratrice de saveurs

  2. Bonsoir chère exploratrice,
    vous relevez judicieusement l’ambiguïté de photo et cuisine, de même les chefs ne s’entendent ils pas bien avec leur photographe pour se congratuler sur l’esthétique de leur performance. « C’est beau! ». Mais est ce bon? Plaisir ephémère, que bien souvent nous cherchons à re-sentir. De la culture mais que notre corps reçoit, ressent, une abstraction perçu par l’intérieur. Tiens ça me fait penser à autre chose. Du physique, de l’animal, mais que nous culturons pour nous prouvez que nous ne sommes pas naturels mais bien culturels.

  3. Mon commentaire se fixe comme les précédents sur la perception d’un novice dans l’art culinaire et photographique associés. Je trouve la plume (quitte à me répéter) et l’oeil d’une pertinence remarquables, et vraiment passionnantes…
    A quand un livre entier sur ces sujets afin d’enrichir la bibliothéque proposée plus bas ?

  4. Oui ! On reste sur sa faim après cette mise en bouche !
    A quand la possibilité de dévorer un de tes bouquins ? Promis, je ne lirai pas ça comme une purge, convaincu d’ailleurs que tu es incapable de faire un navet, n’ayant pas un petit pois en guise de cerveau !

    Ne rougit pas comme une écrevisse

    (On ne va pas en faire un fromage tout de même… !)

    ; )

  5. Ping : « Arts Culinaires » ? Essai en cours de rédaction (synospsis) « exploratrice de saveurs

  6. Ping : Comment montrer un goût ? une proposition d’analyse de la photographie culinaire (1) « exploratrice de saveurs / ®

Commentaires, réactions, discussions ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s